Jour après jour, bouchée après bouchée, la Cité de la Gastronomie et du Vin trouve son rythme. De bonnes énergies circulent ici. Dijon Capitale a rencontré ces artisans du bon goût qui rythment le quotidien d’un village aux mille visages. Bon appétit et large soif !

Dans son nouveau bar à manger, Nicolas Sauvage prend plaisir à brouiller les pistes et susciter la curiosité. Il s’amuse avec plusieurs concepts. Avec ses bornes d’arcade, son baby-foot, ses chaises en bidon d’huile recyclé, ses tables en Rubik’s cube et un majestueux arbre japonais, ce gérant de bar bien connu des Dijonnais s’est fait un kiff. D’une table à une autre, de la terrasse au rooftop, le patron du Barbarian’s et du Camden Café a concocté un cocktail d’ambiances dans chaque recoin de son nouveau terrain de jeu. Le concept, c’est qu’il n’y a pas de concept. Chacun s’approprie ce lieu comme il le souhaite et s’installe dans l’ambiance qui lui convient le mieux. Tant que c’est accompagné d’une des 33 bières différentes à la carte. La moitié d’entre elles sont issues de brasseries locales, pour rester dans la lignée de ses voisins de la Cité. Décoré par le collectif de street-artistes Art’Go, le Bamagotchi se démarque en proposant au client un distributeur automatique de bière : chacun se sert à volonté et paie en carte en quelques secondes. Vins, cocktails et autres boissons sont aussi proposées, ainsi que d’excellentes pizzas maison. Le tout ponctué par un zeste de soirées musicales les jeudis, vendredis et samedis jusqu’à 1h du matin. Let’s groove !


🍽 Les acteurs de la Cité de la Gastronomie et du Vin de Dijon
#1 : William Krief, le papa du Village gastronomique 🍴
#2 : Djennyfer Grain, la sirène de l’Écaille 🐠
#3 : Vincent Ballot, couleur café ☕️
#4 : Hugues Picot, l’homme de la cave 🍷
#5 : Nicolas Sauvage et le pari du Bamagotchi 🍻
#6 : David Gomes, au nom du poisson cocorico 🇫🇷
#7 : Karine Forest, au four et au moulin 🥖
#8 : Kevin Julien, monsieur accords mets et vins 👨‍🍳